14 Invisible ! | ¡ESPAÑA TE QUIERO!

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

¡ESPAÑA TE QUIERO!
Qu\'est-ce qui se cache derrière les éventails espagnols?, par Dominique Chaudey
Dernier Billet
Non classé | 04.05.2010 - 14 h 54 | 1 COMMENTAIRES
Invisible !

Que les gays portugais puissent se marier avant les homos allemands ou français, relève pour moi du surréalisme. Et pourtant, ça va devenir très vite d’un réalisme accessible à tous mes poilus lusitaniens préférés. Mais je ne connais aucun couple homosexuel espagnol marié. Passer devant le maire pour deux garçons ou deux filles reste un acte marginal quoique qu’en pensent les plus réfractaires à une loi.

httpv://www.youtube.com/watch?v=qYKOdRi_M7Q

Surprise : Jesus Vazquez retrouve son mari lors de son passage au Koh Lanta espagnol

Que les gays portugais puissent se marier avant les homos allemands ou français, relève pour moi du surréalisme. Et pourtant, ça va devenir très vite d’un réalisme accessible à tous mes poilus lusitaniens préférés. Mais je ne connais aucun couple homosexuel espagnol marié. Passer devant le maire pour deux garçons ou deux filles reste un acte marginal quoique qu’en pensent les plus réfractaires à une loi.
Dernièrement, un sondage affirmait que plus de 70% des Espagnols ne veulent pas qu’on touche à la loi sur le mariage homosexuel. Plutôt une bonne nouvelle quand on voit les autres sondages qui annoncent une déculottée aux prochaines élections pour Zapatero, le père de cette loi. C’est que les Espagnols sont très attachés à leur Constitution. Peut-être parce qu’elle est toute jeune. Les lois sont les lois. Qu’on les respecte ou pas est une autre histoire mais la société prend toujours acte de ce qui est voté au parlement. Et pour les droits des homosexuels, c’est la même chose. Il faut dire que quand les Gazolines manifestaient en France, quand Jean-Louis Bory défendait la liberté d’être gay, dans les années 70, quoi, les homos espagnols étaient envoyés dans les geôles de Franco.
Du coup, quand la démocratie est arrivée ici, toutes les victimes de la dictature ont fait valoir leur droit à plus de liberté : les catalans ou les basques à parler officiellement leur langue, les artistes à pouvoir créer sans censure, les citoyens à pouvoir être propriétaires… Et naturellement, les gays à pouvoir se marier ! Tout ne s’est pas fait en une semaine. Mais depuis maintenant cinq ans, les homosexuels espagnols ont LE CHOIX de pouvoir ou non se marier. Car c’est bien là, la subtilité de la culture espagnole postfranquiste : après 60 ans d’interdiction, il est presque impossible aujourd’hui d’interdire. Avec tous les excès que ça peut entrainer bien sûr. Il y a un réflexe presque viscéral contre tout ce qui touche à la liberté.
Et les gardiennes du temple « Libertad », ce sont bien sûr les abuelas, celles qui ont connu le désert démocratique. Elles assument l’homosexualité du neveu, du fils voire de l’oncle avec fougue et humour. Plus queer que pas mal de gays d’ailleurs. Bien sûr, l’homophobie existe en Espagne comme partout ailleurs. Mais ce qui m’a vraiment surpris en arrivant ici, c’est la facilité qu’a tout le monde à aborder le sujet. Naturellement. Et ce, partout, à Madrid, à Valencia mais aussi dans les pueblos.
La télévision, véritable membre de la famille espagnole, affiche ses icones sans sourciller. Les Jesús Vázquez ou les Jorge Javier Vázquez sont les stars gays des programmes qui ont les meilleures audiences. Et ils ne se privent pas de parler de leurs maris ou de novios. A peu près autant que Carla B. parle du sien. Dans toutes les téléréalités, il y a des gays ou des lesbiennes, voire des transsexuels. En fait, les gens s’en foutent.
Une amie boyera (lesbienne) d’une cinquantaine d’année me disait dernièrement qu’elle avait longtemps milité pour le droit à la différence et que la société espagnole lui avait accordé surtout le droit à l’indifférence. En fait, elle adorait ça. Et je me demande si je ne suis pas en train d’adorer ça !

LES réactions (1)
Invisible !
  • Par Têtuniçois 09 Mai 2010 - 16 H 21

    Magnifique !

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Non classé | 9 h 32 | 1 COMMENTAIRE
    Non classé | 9 h 19 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 54 | 1 COMMENTAIRE
    Non classé | 7 h 55 | 3 COMMENTAIRES
    Non classé | 3 h 53 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 5 h 04 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 7 h 26 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 8 h 09 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 5 h 01 | 0 COMMENTAIRE
    Publicité