14 L’art de s’engueuler… | ¡ESPAÑA TE QUIERO!

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

¡ESPAÑA TE QUIERO!
Qu\'est-ce qui se cache derrière les éventails espagnols?, par Dominique Chaudey
Dernier Billet
Non classé | 13.04.2010 - 19 h 55 | 3 COMMENTAIRES
L’art de s’engueuler…

En Espagne, on s’engueule. Tout le temps, c’est culturel. Les Espagnols disent qu’ils discutent. D’ailleurs, discuter et disputer se traduisent par le même mot : discutir. En fait, ils donnent tout simplement leur avis en parlant très fort, en hurlant quelquefois. Avec les mains bien sûr. Et avec les noms d’oiseaux typiques de la région. Le « hijo de puta » local n’a pas forcément la même valeur que sa traduction littérale française. Et on s’engueule sur tout.

Ma star Alaska qui pose nue pour lutter contre la tauromachie

En Espagne, on s’engueule. Tout le temps, c’est culturel. Les Espagnols disent qu’ils discutent. D’ailleurs, discuter et disputer se traduisent par le même mot : discutir. En fait, ils donnent tout simplement leur avis en parlant très fort, en hurlant quelquefois. Avec les mains bien sûr. Et avec les noms d’oiseaux typiques de la région. Le « hijo de puta » local n’a pas forcément la même valeur que sa traduction littérale française. Et on s’engueule sur tout. Les deux valeurs sures actuelles de l’engueulade espagnole sont la politique (je ne vous dis pas ce que la mère de Zapatero prend en ce moment) et la religion (c’est plutôt facile, le pape nous aide assez. Même si je me demande encore pourquoi les Espagnols pensent que leur pays est moins touché par les affaires de pédophilie que les autres pays).

Pour un Français comme moi, c’est un peu effrayant ces discussions qui finissent presque toujours par des insultes, voire des larmes. En France, on s’engueule et on ne se parle plus pendant des jours… Jusqu’à ce que l’un des deux, signe de faiblesse ultime, prenne son téléphone et s’abaisse à s’excuser de s’être emporté. Ici, que nenni. Passée l’engueulade, c’est comme si il ne s’était rien passé. On repasse à un autre sujet, voire à une autre engueulade. Le plus drôle, c’est lorsqu’un couple s’engueule en terrasse et que la abuela de la table d’à côté s’introduit dans la discussion en prenant à partie le serveur.

J’ai appris à maitriser les différentes postures adaptées à la situation et le vocabulaire adéquat. En tant que Français de service, j’ai le droit d’avoir un avis différent sur tout. Ca fait partie du mauvais caractère des Français. Napoléon a laissé quelques mauvaises traces ici ! Donc, maintenant je hausse le ton à toutes les sauces. Bien mal m’en a pris dernièrement. Après avoir défendu comme un malade la gastronomie française (j’ai beau adorer les tapas et autres paëllas, me goinfrer de sa charcuterie, la gastronomie espagnole, c’est quand même pas toujours du haut de gamme), j’ai abordé le sujet qui faisait selon moi l’unanimité contre lui : la tauromachie. Je suis tombé sur deux filles hystériques qui même si elles ne mettaient jamais les pieds dans les arènes, considéraient que la tauromachie faisait partie du patrimoine culturel espagnol et qu’il ne fallait pas y toucher. Bien sûr, j’ai appelé au secours du regard la catalane du fond de la salle (en général, les catalans ne pensent jamais comme les autres espagnols). Elle m’a laissé dans ma mouise. Ingrate. Je me suis pris toutes les insultes possibles dont le terrible « tu n’aimes pas l’Espagne ! ». Se prendre cette phrase en pleine figure équivaudrait en France à recevoir un « Quel facho tu peux être ! ». Violent. Mais j’avais la pêche, alors j’ai continué à les traiter d’assassins, de sadiques, de barbares. Et les deux folles de monter en puissance et de m’achever : « Il y a une demi-heure, tu nous as fait la leçon sur la gastronomie française, tu peux nous rappeler avec quelle humanité et quelle douceur vous gavez les oies pour le foie gras ? » Oups.

J’ai changé de sujet : le mariage de Penélope Cruz et de Javier Bardem est beaucoup moins dangereux. Et il était l’heure d’aller à la plage. Oui, nous allons déjà à la plage. Pas vous ?

LES réactions (3)
L’art de s’engueuler…
  • Par CéD 15 Avr 2010 - 8 H 16

    Hola Dom ! Qué tal ?
    C’est officiel, j’adore lire tes publications… et celle-là encore plus… car je l’ai vécu en direct pas plus tard qu’hier soir 😉
    J’attends ton prochain billet d’humeur avec impatience !
    CéD

     
  • Par jon aujourd'hui - 17 H 03

    me encanta tu estilo. me parto de risa.

     
  • Par Eric 05 Mai 2010 - 16 H 31

    Très drole.

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Non classé | 9 h 32 | 1 COMMENTAIRE
    Non classé | 9 h 19 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 2 h 54 | 1 COMMENTAIRE
    Non classé | 7 h 55 | 3 COMMENTAIRES
    Non classé | 3 h 53 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 5 h 04 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 7 h 26 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 8 h 09 | 4 COMMENTAIRES
    Non classé | 5 h 01 | 0 COMMENTAIRE
    Publicité